Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvelles tardives...

Publié le par serge fino

Quasiment deux mois et demi sans rien poster. Le temps a filé, j'ai été très occupé pour diverses raisons et mes dernières nouvelles datent du 25 novembre de l'année dernière.

Je suis tout de même parvenu à terminer le tome 3 de Seul au Monde, il me reste quelques retouches et quelques cases de ci-de là, mais rien de bien méchant. J'ai entamé ces jours-ci le tome 3 de l'Or des Marées, série qui comptera, comme Seul au Monde, quatre tomes.

Puis le temps viendra, après avoir bouclé ces deux séries, de m'atteler à d'autres choses, qui sont, pour le moment, à l'état de projets, mais des projets bien avancés.

J'avais accepté, l'année dernière, de réaliser deux ou trois planches pour les éditions Petit à Petit, planches qui seront les premières de "l'histoire de Brest", avant d'apporter ma modeste participation à celle sur Toulon, dans la même collection, celle sur les grandes villes françaises. J'avais d'ailleurs déjà participé à celui sur Dieppe, il y a quelques années. Il faudra juste trouver le temps d'intercaler ce travail au milieu de celui que j'ai déjà, et sur lequel j'ai pris un léger retard.

Les salons et séances de dédicaces en librairies ayant été quasiment toutes annulés l'an dernier, il a fallu que je fasse plaisir à quelques lecteurs sympathiques en me pliant à l'exercice chez moi, des dédicaces en télétravail pour ainsi dire. Malheureusement, et sans jouer les oiseaux de mauvaise augure, cette année devrait ressembler à la précédente de ce côté là, et les rares salons que j'avais accepté sont soit annulés, soit reportés plus tard dans l'année.

A noter, pour finir, que ce samedi 13 février, sera diffusé sur France 2, l'émission Échappées belles (à laquelle j'ai échappé), consacrée à cette magnifique cité qu'est Saint Malo, avec la présence de mon ami Pascal Bresson qui m'a remplacé au pied levé.

Hasta la vista! (avant deux mois et demi si possible)

 

Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Nouvelles tardives...
Commenter cet article