Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dédicaces à venir...

Publié le par serge fino

Quelques séances de dédicace à venir avec pour commencer ce vendredi après-midi à la librairie Au repaire des héros, à Angers.

Puis dans la foulée, c'est à dire les 26 et 27 mai, je serai au salon de Montreuil Bellay.

Et le dimanche suivant, le 3 juin, à Landerneau.

 

Dédicaces à venir...
Dédicaces à venir...

Voir les commentaires

Les Chasseurs d'écume, la fin...

Publié le par serge fino

Je viens de terminer la dernière case de la dernière planche du dernier tome des Chasseurs d'écume.

Huit années d'une aventure commune avec Jos, avec François Debois, avec Franck Marguin et tout le staff des éditions Glénat.

Huit années d'aventures avec les lecteurs dont le nombre n'a jamais cessé de croître durant tout ce temps. Un immense merci à eux.

Des chiffres qui parlent seuls puisque, à chaque relevé de ventes, je constate avec bonheur que le tome 1 de la série continue de se vendre avec une régularité quasi métronomique. Ce premier opus en est à sa septième édition, le suivant, à sa cinquième et les autres suivent tranquillement. Les chasseurs d'écume est ce qu'on appelle une série de fond.

Je vais pouvoir me consacrer (presque) exclusivement à mon adaptation du livre de Sébastien Destremau, puis au projet qui remplacera dans mon planning Les chasseurs d'écume.

Il s'agira de l'adaptation d'un roman de Joël Raguénès, "Le pain de la mer", paru aux éditions Jean-Claude Lattès. Mes partenaires pour cette nouvelle aventure seront à nouveau François Debois pour le scénariste et Glénat pour l'éditeur.

En voici la teneur:

"En cette année 1894, la Bretagne va mal. La sévère crise du marché de l’iode a entraîné la ruine des goémoniers du Léon.
Cette année-là aussi, Yann Kerléo, jeune paysan goémonier, rencontre Eugène Lemarchand, industriel du Conquet. Leur association débouchera sur une aventure qui durera plus de trente ans. Apparemment tout sépare les deux hommes, mais très vite, au-delà de leur projet commun, moderniser le commerce de l’iode, des liens se tissent entre les deux familles, l’amour et l’amitié bousculent les barrières sociales. De naissances en enterrements, de fêtes familiales en célébrations religieuses, d’amours en malheurs, de succès en naufrages, c’est tout un nouveau monde qui va apparaître. Sur fond d’hymne constant au terroir, les destins entrecroisés d’Anne, Estelle, Yann, François et Eugène, composent la plus belle des sagas de l’Océan. "

 

 

Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...
Les Chasseurs d'écume, la fin...

Voir les commentaires

Seul au monde, avancement des travaux (2) ...

Publié le par serge fino

Quelques (petits) extraits de "Seul au Monde".

Ca avance...

Seul au monde, avancement des travaux (2) ...
Seul au monde, avancement des travaux (2) ...
Seul au monde, avancement des travaux (2) ...

Voir les commentaires